EN

Faire un don

L'approche du RRMC

Une approche intégrée, depuis la recherche clinique jusqu'à l'accès aux médicaments

Développer plus d’essais cliniques, pour plus de patients, dans plus de centres au Canada

Le RRMC permet à des centaines de patients de bénéficier d’essais cliniques canadiens et novateurs dans ses 24 centres établis dans 9 provinces du Canada. Cela leur permet d’étudier l’efficacité de nouveaux traitements ou de nouvelles combinaisons thérapeutiques qui ne sont pas encore approuvés par Santé Canada. De plus, en mettant l’accent sur les essais cliniques de phase I et de phase II à fort impact, la collaboration entre les centres permet au réseau de chercheurs de tirer parti de l’expertise de tous, et de partager les résultats et les connaissances entre tous les membres à travers le pays, en particulier dans les domaines suivants :

  • Génomique
  • Évaluation du ciblage des médicaments
  • Maladie résiduelle minime
  • Mécanismes de résistance
  • Thérapie cellulaire
  • Immunothérapie
  • Maladies à haut risque

Nous mettons en place des essais cliniques de classe mondiale pour le patients canadiens.

Directrice du programme de myélome multiple et maladies associées au Princess Margaret Cancer Centre

Dre Donna Reece

Avantages et bienfaits

Le RRMC a été mis sur pied pour favoriser et accélérer l'établissement d’essais cliniques efficients au Canada, et le recrutement de patients. Les avantages et bienfaits de la structure du RRMC sont les suivants :

  • Recrutement rapide
  • Bon rapport coût-efficacité
  • Qualité des résultats
  • Accès centralisé au réseau canadien de chercheurs et de centres de recherche sur le myélome
  • Expérience reconnue
  • Collaboration avec des experts internationaux
  • Axé sur les besoins des patients

Le portfolio d'essais cliniques du RRMC ne cesse de croître et, avec le lancement récent de la base de données nationale sur le myélome multiple du RRMC, nous serons dorénavant en mesure de recueillir des données sur les résultats pour les patients à l'échelle du pays, ce qui nous permettra d’optimiser les approches au traitement à partir de données concrètes. La base de données nationale permettra également d’appuyer les décisions de financement public à l’aide de données probantes. Ces données offriront des preuves cliniques convaincantes pour confirmer la supériorité d'un nouveau traitement ou d'une nouvelle combinaison de médicaments.

Ultimement, les recherches menées dans ce contexte collaboratif et entrepreneurial favoriseront l'avancement de la recherche clinique et la diffusion des résultats à un rythme accéléré au Canada.