EN

Faire un don

Maladie osseuse

L’aspect le plus commun et le plus débilitant du myélome est son impact sur les os dans l’ensemble du corps.

Plus de 70 % des patients atteints de la maladie ressentent des douleurs osseuses et présentent des symptômes de maladie osseuse associée au myélome au moment du diagnostic – une condition que partagent pratiquement tous les patients à un certain moment au cours de la maladie.

Mais… le myélome n'est-il pas un cancer du sang?
Oui. Bien qu’il affecte les os, le myélome est considéré comme un cancer du sang parce qu'il se développe dans les plasmocytes du sang, ces derniers étant produits dans la moelle osseuse.

Comment le myélome affecte-t-il les os?

Les plasmocytes anormaux (cellules myélomateuses) dans la moelle osseuse affectent l'os environnant, entraînant la formation de parties molles là où la structure osseuse a été endommagée.

Ces parties molles, qui peuvent s’étendre de l’intérieur de la moelle osseuse jusqu’à la surface externe de l’os, se manifestent sur les radiographies osseuses sous l’apparence de « trous » appelés lésions ostéolytiques. Ces lésions affaiblissent l'os, entraînant des douleurs et augmentant le risque de fractures.

Causes de la destruction osseuse en présence d’un myélome

Tout au long de notre vie, nos os sont constamment remodelés par deux types de cellules complémentaires appelées ostéoblastes et ostéoclastes.

Les ostéoclastes assurent la décomposition des tissus osseux usés, et les ostéoblastes en forment de nouveaux pour les remplacer.

Normalement, ces deux types de cellules travaillent au même rythme, de sorte que le taux de formation osseuse est égal au taux de détérioration osseuse. Ainsi, la masse osseuse demeure toujours relativement la même.

Chez les patients atteints d’un myélome, la croissance rapide de plasmocytes anormaux interfère avec la production d'ostéoblastes (cellules formant l'os). Parallèlement, il y a une augmentation des substances qui activent les ostéoclastes (cellules décomposant l'os).

La perte osseuse augmente donc, tandis que la réparation et la croissance osseuse diminuent. En d’autres termes, l'os est détruit plus rapidement qu'il ne peut être remplacé.

Comme si cela ne suffisait pas, les ostéoclastes (cellules qui décomposent l'os) produisent leurs propres signaux qui stimulent la croissance des cellules myélomateuses.

Ce cycle vicieux de dépendance entre les cellules myélomateuses et les cellules de la moelle osseuse (comme les ostéoclastes) entraîne une perte osseuse nette et le développement de lésions ostéolytiques révélées par les radiographies de patients atteints de myélome.

Une meilleure compréhension de ces mécanismes permettra de mettre au point des traitements plus efficaces pour interrompre, ralentir ou stopper les processus responsables de la maladie osseuse, et contribuera à la croissance ainsi qu’à la survie des cellules tumorales du myélome. 

Pour plus d'information, télécharger le Guide destiné aux patients atteints d'un myélome multiple
Conçu pour offrir un soutien éducatif aux patients, à leurs proches et à leurs aidants naturels, ce guide fournit des renseignements précis, fiables et clairs sur le myélome. Les sujets traités portent sur ses causes et ses effets, sur la façon dont il est diagnostiqué et sur les différents traitements offerts au Canada.
Télécharger le guide