EN

Faire un don

Conseil d’administration du RRMC

Le Réseau de recherche de Myélome Canada (RRMC) est composé d’un groupe pancanadien de chercheurs et de cliniciens dévoués, représentant 20 centres dans neuf provinces. Ils partagent une vision commune : travailler ensemble pour créer un monde dans lequel le myélome ne serait plus une maladie mortelle. Le conseil d’administration du RRMC apporte une vaste gamme d’expertises et de connaissances en ce sens, travaillant en étroite collaboration avec Myélome Canada et la communauté du myélome.

Darrell White, MD, FRCPC, Président
Dr White est hématologue, professeur de médecine et vice-doyen principal en éducation à la Faculté de médecine de l’Université Dalhousie. Il s’intéresse depuis longtemps au domaine de l’enseignement médical, ayant occupé divers postes de direction en éducation médicale à l’Université Dalhousie et au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Sa pratique clinique est axée sur le traitement des patients atteints d’un myélome multiple.

En plus d’assumer les fonctions de président du conseil du RRMC, le Dr White est membre des sous-comités sur le myélome pour le Groupe d’essais cliniques de l’Institut national du cancer du Canada, et pour la Société canadienne de greffe de cellules souches hématopoïétiques.

Source : Université Dalhousie

Kevin Song, MD, FRCPC, Vice-président
Le Dr Song a suivi une formation en hématologie avant de devenir étudiant boursier en leucémie-greffe de moelle osseuse à Vancouver de 1998 à 2000. Il a ensuite reçu une formation en greffe de moelle osseuse à Toronto, puis a rejoint le programme sur la leucémie et la greffe de moelle osseuse en août 2002. Ses intérêts de recherche actuels comprennent le traitement du myélome et d’autres dysglobulinémies plasmocytaires, ainsi que la greffe de cellules souches hématopoïétiques pour traiter les lymphomes non hodgkiniens.

Source : Programme sur la leucémie et la greffe de moelle osseuse de la Colombie-Britannique

Steve Gannon, CA/CPA, Trésorier
Steve Gannon possède une vaste expérience dans le secteur des produits pharmaceutiques, des dispositifs médicaux, de la biotechnologie, de la fabrication et de la consultation. Il assume présentement les fonctions de vice-président principal chez Aptalis Pharma inc., de même que celles de directeur financier et de trésorier. M. Gagnon assume donc des fonctions relatives aux finances, à l’informatique et aux relations avec les investisseurs. Il a également dirigé une évaluation stratégique du conseil d’administration visant à repenser la portée de la société au-delà de son axe thérapeutique actuel, géré la clôture financière de la vente privée de l’entreprise, et permis des économies et une efficacité accrues après l’intégration d’Eurand.

M. Gannon est également membre du conseil d’administration de diverses associations professionnelles, dont Xenon Pharmaceuticals (XENE, NASDAQ), Advanced Accelerator Applications (AAAP, NASDAQ), CIMA PAK, et le Réseau de recherche de Myélome Canada (RRMC).

Comptable agréé, il est titulaire d’un baccalauréat en commerce de l’Université Concordia et diplômé du programme pour cadres de la Richard Ivey School of Business de l’Université Western Ontario.

Cindy Manchulenko, B.Sc.Inf., inf. aut. Secrétaire
Originaire de Winnipeg (Manitoba), Cindy Manchulenko a obtenu un baccalauréat en sciences infirmières de l’Université du Manitoba en 2001. Pendant qu’elle travaillait comme infirmière de recherche clinique, Condy s’est découvert un vif intérêt pour le myélome multiple et a acquis une connaissance approfondie de cette maladie. Elle a pris part à de nombreux programmes de consultation à l’intention des infirmières afin de former ses collègues canadiennes sur le myélome multiple et la prise en charge des symptômes, en plus de participer à l’élaboration des outils utilisés dans les soins de soutien. Elle a également présenté ces programmes aux infirmières et aux pharmaciens du Canada qui traitent des patients atteints d’un myélome multiple. Cette année, elle poursuit une maîtrise en sciences infirmières à l’Université de la Colombie-Britannique et entend se concentrer sur la recherche auprès des patients atteints d’un myélome.

Cindy Manchulenko rêve de trouver un remède au myélome multiple, mais dans l’intervalle, elle s’investit sans compter afin que les patients puissent jouir de la meilleure qualité de vie possible – un objectif qui ne peut être réalisé sans la collaboration et la formation du personnel soignant, des patients, des aidants naturels et des chercheurs.

Donna Reece, MD, Médecin-chef et administratrice
La Dre Reece enseigne la médecine à l’Université de Toronto et dirige le Programme de recherche sur le myélome multiple et les maladies connexes de la division d’oncologie médicale et d’hématologie de l’Hôpital Princess-Margaret et de l’Université de Toronto. Titulaire de la Chaire de recherche Molly et David Bloom sur le myélome multiple, elle est également présidente du groupe d’essais cliniques sur le myélome multiple de l'Institut national du cancer du Canada et coprésidente du comité de travail du Centre de recherche international sur les greffes de cellules souches hématopoïétiques. Elle siège au conseil scientifique consultatif de Myélome Canada et dirige le Réseau de recherche de l’organisme (RRMC).

Aldo Del Col, MBA, pharm. aut., Administrateur
En 2002, M. Del Col a reçu un diagnostic de myélome multiple. Depuis ce temps, il consacre ses efforts à l’établissement d’une plateforme nationale efficace pouvant répondre aux besoins de la communauté canadienne du myélome. En 2004, il fonde le Réseau de soutien Myélome Montréal, puis cofonde Myélome Canada en 2005. Depuis, il s’efforce de s'investir dans l’organisme avec la fonction de porte-parole de la communauté canadienne du myélome, d’abord à titre de vice-président du conseil, puis en tant que directeur général de 2009 à 2013, et aujourd’hui comme président du conseil. Plus récemment, il a cofondé le Réseau de recherche de Myélome Canada (RRMC), une organisation sœur de Myélome Canada, avec l’objectif d’accélérer l’avancement de la recherche canadienne sur le myélome. Il met à profit sa grande expérience scientifique et pharmaceutique, et collabore étroitement avec les chercheurs, les cliniciens et les sociétés pharmaceutiques du Canada afin de mener des recherches axées sur l’amélioration de la durée et de la qualité de vie des patients.

Aldo Del Col détient un baccalauréat ès sciences (pharmacie) de l’Université de Toronto et une maîtrise en administration des affaires de la York University Schulich School of Business. Au cours de sa longue carrière, il a acquis un vaste bagage de connaissances et d’expérience en tant que pharmacien, mais aussi comme analyste financier pour une multinationale pharmaceutique et comme directeur national des ventes et du marketing pour un important fabricant de produits de consommation beauté et santé. 

Outre ses responsabilités à Myélome Canada et au RRMC, Aldo Del Col est bénévole à temps partiel dans une pharmacie communautaire, il est porte-parole des patients pour le volet hématologie du Groupe canadien des essais sur le cancer (GCEC), et est évaluateur pour le comité d’essais cliniques du GCEC. Il est également membre du Global Myeloma Action Network, fait partie du conseil d'administration de l’International Myeloma Foundation, et participe à de nombreux conseils consultatifs nationaux et internationaux.

Sofia Tavoularis, PhD, Administratrice
La Dre Tavoularis a reçu un diagnostic de myélome multiple en janvier 2014. Plus tard la même année, elle quitte son poste de directrice du Laboratoire HLA pour la Société canadienne du sang. Elle était chargée de la prestation des services de génotypage HLA à grande échelle pour les donateurs de l’ensemble du pays (à l’exception du Québec, qui a rejoint le Réseau UniVie).

La Dre Tavoularis dispose d’une expertise dans les domaines de l’histocompatibilité, de l’immunogénétique, de la biologie moléculaire et de l’immunohématologie, ainsi que d’une vaste expérience en typage HLA. Son travail de typage séquentiel a mené à l’identification de 37 nouveaux allèles, lesquels ont été signalés au Comité de la nomenclature de l’OMS pour les facteurs du système HLA.

En plus d’assumer les fonctions de représentante des patients au conseil d’administration du Réseau de recherche de Myélome Canada (RRMC), la Dre Tavoularis est également membre du comité d’examen du projet RRMC et du comité consultatif de Myélome Canada en Ontario.

La Dre Tavoularis a obtenu un doctorat en immunologie à l’Université Johns Hopkins, puis une bourse postdoctorale au Département de médecine de l’Université d’Ottawa. Elle a publié plus de 120 articles.

Christopher Venner, MD, FRCPC, Administrateur
Le Dr Venner est président de la base de données nationale sur le myélome multiple du RRMC.

Le Dr Venner a suivi une formation médicale à l’Université de Calgary avant d’obtenir un diplôme de spécialisation en hématologie à l’Université de la Colombie-Britannique. Il est ensuite devenu le premier chercheur-boursier en dysglobulinémie plasmocytaire, un poste financé conjointement par le Programme sur la leucémie et la greffe de moelle osseuse de la Colombie-Britannique, de St. Bartholomew et de la London School of Medicine. Après avoir passé une année au Royaume-Uni, il a rejoint le National Amyloid Center en tant que médecin membre du personnel avant de retourner à Edmonton pour travailler au Cross Cancer Institute (CCI). Il est actuellement responsable clinique du Programme d’hématologie maligne au CCI. En plus d’être activement impliqué dans les essais cliniques d’hématologie, il mène actuellement des recherches axées sur les essais cliniques dans les dysglobulinémies plasmocytaires. Il s’intéresse particulièrement à l’évolution des traitements pour ces maladies, ainsi qu’à l’impact de nouvelles associations sur la survie.